L'eau
L'eau

L'eau

AccueilUn territoire › Eau et milieux naturels
Des milieux naturels d'une diversité exceptionnelle

La présence, sur un territoire de taille modeste (750 Km2), d’une grande diversité de milieux induit une quantité importante d'espèces différentes aussi bien au niveau de la faune que de la flore. Le mélange des influences méditerranéennes et montagnardes créé des conditions de milieu particulièrement propices à l’endémisme(*). Cette richesse patrimoniale se retrouve dans chaque entité géographique du bassin versant(*). Faute de pouvoir dresser la liste exhaustive des différentes espèces présentes sur le territoire nous proposons un aperçu des éléments les plus remarquables.

Dans la Plaine du Roussillon, secteur le plus urbanisé et le plus agricole, on rencontre encore, en particulier à proximité du Tech, des milieux remarquables tels que la Réserve Naturelle du Mas Larrieu située à l’embouchure(*) du Tech dans la méditerranée. Ces milieux hébergent une faune et une flore particulières avec une espèce de libellule très rare: la Trithemis annulata, de nombreux reptiles et batraciens et au niveau floristique la présence d’espèces protégées comme : Euphorbia peplis, Tamarix africana, Vitex agnus-cactus...

Crapaud Calamite                          
Rainette méridionale

Le Massif des Albères qui culmine à 1256 mètres (Pic Neulos) est parcouru par de nombreux affluents(*) du Tech qui traversent des milieux de grande qualité. La Réserve Naturelle de la Massane et sa forêt de hêtres, relique glacière, symbolise la particularité de ces biotopes riches d’un grand nombre d’insectes endémiques ou rares et de plantes particulières telle la splendide fougère Osmonde royale inféodée(*) aux ripisylves(*). L’avifaune(*) de ce massif présente également un grand intérêt avec notamment l’aigle de Bonelli, le circaète Jean-le-blanc, le hibou grand duc, le cochevis de Thekla ou encore le faucon Pèlerin. Enfin, le piémont des Albères est encore hanté du souvenir récent de la Tortue d’Hermann décimée par les incendies mais dont quelques spécimens feraient leur réapparition à partir de populations préservées sur le versant Espagnol.

Les Aspres qui englobent un territoire de collines et de piémont Pyrénéen, entre vignes et forêts de chênes verts et chênes liège possèdent des paysages remarquables occupés par une faune caractéristique des milieux méditerranéens : circaète jean-le-blanc, lézard ocellé, lézard vert, couleuvre de Montpellier et de nombreux mammifères communs (renard, genette, sanglier, chevreuil, lapin, chauve-souris...). 

                                   Hérisson           Salamandre tâchetée

Le Vallespir, grand ensemble géographique est composé d’une partie montagnarde, d'une partie médiane, d'une partie aval et possède une faune et une flore très diversifiée grâce aux multiples biotopes(*) rencontrés. On passe ici du maquis de chênes verts à bruyères arborescentes aux crêtes sommitales du massif du Canigou et du Roc Colom en moins de 50 km de linéaire. Parmi les mammifères, on recense des espèces de grande taille, comme l’isard ou le mouflon de Corse en altitude, le sanglier, le chevreuil, le daim ou le cerf plus bas et quelques espèces rares comme le chat sauvage, le Lynx (?) et de nombreuses chauves souris. Au niveau des oiseaux, on pourra contempler en montagne l’aigle royal, le vautour fauve, le faucon pèlerin, le grand tétras et le gypaète barbu tandis que le piémont est parcouru par le très rare aigle botté. Les batraciens et les reptiles sont particulièrement abondants avec de nombreuses espèces de lézards et de couleuvres dont certaines sont exclusivement aquatiques (couleuvre vipérine). Pour clore le volet faunistique, on ne manquera pas d’évoquer les insectes et les arachnides qui comptent également un nombre très important d’endémiques et d’espèces rares de grande valeur patrimoniale comme le Papillon Isabelle de France.

A l’image de la diversité faunistique, la diversité floristique est tout à fait remarquable. Entre les milieux de montagne, de plaine, de fond de vallée, les milieux calcaires, granitiques ou schisteux, la flore s’exprime de la plus belle des façons. Le très rare sabot de Vénus ou l’ophrys jaune côtoient sur ce vaste périmètre les différents cistes méditerranéens et les pins à crochets des alpages.




Syndicat Intercommunal
de Gestion et d'Aménagement du TECH

2, rue Jean Amade - B.P. 121
66401 CERET Cedex
04 68 87 08 78

SAGE TECH-ALBERES
SIGA TECH
2, rue Jean Amade - B.P. 121
66401 CERET Cedex
04 68 87 08 78

Cliquez ici pour nous contacter par email



Qui sommes-nous?
Nos missions
Nos statuts
Organigramme
Comptes-rendus
Nos partenaires
Gouvernance territoriale
Contexte géographique
Eau et milieux naturels
Les communes
Les acteurs locaux
Un territoire de contrastes
Qualité
Quantité
Prévention des risques
Gestion des milieux
Biodiversité
Information sensibilisation
Le SAGE
Le Contrat de Rivière
Le PAPI
SRE
Natura2000
Les défis du 8ème Programme de l'Agence de l'eau RMC
Les études
Les travaux
Assistance & conseils
Outils et actions pédagogiques
Entre Tech et Ter
ATE 2
Glossaire Franco-Catalan
L'entretien des cours d'eau
Eau et urbanisme
SDAGE et PDM
Exp'O
Bibliographie
Principe et objectifs
Contexte règlementaire
Moyens d'action
pilotage
Processus d'élaboration
Mise en oeuvre
Actualité
Ses origines
Son périmètre
Son avancement
La CLE Tech-Albères
Le bureau de CLE
Les commissions
La structure porteuse
Documents produits